Lecture Maison, chez Virginie


Reading House, free…

« J’aime la ville parce que le contact des êtres les uns avec les autres les aiguise et les affine. Je hais la ville parce que le frottement des êtres les uns aux autres les émousse et les estompe: »

Claude Roy

Un partage suivi de ce que nous aurons apporté (ou pas, on n’est pas obligé) petits  SALés ou petits SUCRés.

Contact : josiane.bataillard@free.fr

A quatre voix, pour la ville et sur la ville

A quatre voix, pour la ville et sur la ville


A propos de josineb

Josiane Bataillard vit à Belfort et boit l'eau du robinet. Elle habite dans les livres, à l’abri des pages où s’écrit la vie à l'endroit, à l'envers.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *