Billets du jour : 11 mars 2016


Se prénommer Violette et n’être pas fleur bleue, ou l’être farouchement tel un « soupirant de l’amitié amoureuse », deux ivresses indissolublement liées ; car il n’y a chez elle aucune mesure, mais une suite effrénée d’aspirations, déboires, désolations, épiphanies  attendues, célébrées, brûlées, noyées dans ses effrois, peines, chagrins, élans de fierté, […]

La Brouillonne des livres : Viollette Leduc