Les ateliers du renard, Lausanne,1er octobre, 5 novembre 2016


1er octobre : c’est passé, je n’en ai rien dit. Nous avons écrit à partir d’enregistrements audio de professionnels de la chaussure (une orthopédiste, une marchande de chaussures), et d’extraits de la bande dessinée : Une année sans printemps de Ambre, et nous avons abordé rapidement la description objective d’une chaussure apportée posée dans un décor, puis  l’échange de ces descriptions pour une interaction en duo. Envol des textes, le temps nous rattrapait.

C’était l’heure de filer à Tirage Limité, troisième exposition triennale au Palais de Rumine du livre d’artiste, Où j’allais retrouver les éditions du goudron et des plumes de Chevenez (Jura)

 

5 novembre

on reprendra le thème de la chaussure à partir des photographies de K. T. qui place une chaussure dans un paysage ou dans un autre contexte. La chaussure objet détourné de son usage premier, et la chaussure papier, sur une affiche.

Pieds nus, auteurs aux pieds nus, avec stupeur et délices, avancer sur la page blanche, plateau d’une danse intérieure à initier, les yeux fermés, dans le silence et laisser affleurer les mots, les entre-mots, partagés. En solo, puis en duo.

 

 

P1010883

 


A propos de josineb

Josiane Bataillard vit à Belfort et boit l'eau du robinet. Elle habite dans les livres, à l’abri des pages où s’écrit la vie à l'endroit, à l'envers.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *