Avant la fin de l’été, un film de…


Avant la fin de l’été, un film de Maryam Goormaghtigh, diffusé le 28 setembre, par Cinémas d’aujourd’hui à Belfort.

Séance unique en présence de la réalisatrice et de Hossein (à gauche sur l’affiche), un des acteurs-personnages.

Arash devenu obèse pour échapper au service militaire en Iran

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Rien d’exaltant, rien de séduisant dans ce film, qui requiert du spectateur patience et certaine tendresse, pour ces  trois Iraniens établis à Paris. On ne sait pas au juste si cela est provisoire ou définitif, eux non plus d’ailleurs.

Ce qui est patent c’est leur amitié. Maryam Goormaghtigh en fin de séance nous informe qu’elle est devenue leur amie. On comprend mieux alors comment le film s’est construit, au petit bonheur de la route des vacances, de leurs haltes, de leurs rencontres, des aléas et de leurs conversations souvent libres, parfois motivées par une indication de Maryam. La caméra fait partie de leurs rencontres étalées sur trois années.

C’est dérisoire, c’est humain. Cela pourrait être nous, car même si nous ne sommes pas tous des exilés, si nous n’appartenons pas à deux pays, deux cultures radicalement différentes, nous vivons tous, semble-t-il, un exil intérieur, celui d’une autre vie fantasmée, dans la valse de nos désirs.

C’est cela que le cinéma montre rarement. Un petit précis de philosophie ordinaire

Le film a bénéficié du prix Film En Cours, lors du  festival Entrevues 2016 ; aide précieuse pour récompenser la réalisatrice et ses trois amis Arash, Askhan et Hossein, qui ont tourné avec un petit budget et des moyens très limités  : un pied, une caméra, deux micros, et la lumière naturelle.

Ce serait un documentaire dans lequel les trois amis sont devenus  acteurs et personnages de leur vie, de la vie, tout court.


A propos de josineb

Josiane Bataillard vit à Belfort et boit l'eau du robinet. Elle habite dans les livres, à l’abri des pages où s’écrit la vie à l'endroit, à l'envers.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *