Artistes


De Pierre et d’Os, Bérengère Cournut C’est une histoire d’Inuits, inventée de toute pièce par Bérengère Cournut qui n’est jamais allée sur leurs terres. Uqsuralik, une gamine devient jeune fille en une nuit. Sur la banquise «mon ventre délivre du sang et des foies d’oiseau. Qu’est-ce encore que cela ?» Mais […]

La brouillonne des livres, Bérengère Cournut


Robert Walser, Bienne 1878 Herisau 1956 De quoi s’agit-il au juste ? Contourner ou  contrer l’installation monstrueuse – qui veut et doit être vue, elle s’impose, défie la circulation devant la gare de Bienne en Suisse –  Installation qui fait parler comme le souhaite l’artiste remue-ménage Thomas Hirschorn.Je ne suis […]

Lettre à Robert Walser





Deuxième long métrage de Bi Gan. Je n’ai pas vu le premier,  Kaili blues, donc je ne compare pas. Et veux rester naïve. Deux femmes au moins – l’accompagnent dans la recherche de celle qu’il aima. Amour fugace, presque oublié, jamais oublié. Celle qui est partie chanterait quelque part dans […]

Un grand voyage vers la nuit


Les livres font le mur de la bibliothèque départementale du Haut-Rhin, s’engouffrent dans un bibiobus… Et alors ? Le collectif Culture pour tous à Belfort a organisé le samedi 5 janvier la projection du film : la route des livres, au Centre espagnol, suivi d’un débat Il était une fois […]

La Brouillonne des livres : un film de Laura Zornitta ...



Cendres des Hommes et des Bulletins, Pierre Senges et Sergio Aquindo, Editions du Tripode, 2016 Entre les « Échos de la fête des fous » et les «Versions de la toile » – la toile : ce tableau de Bruegel le vieux (vers 1525.- 1569) intitulé : Les Mendiants, il y des pages d’une Histoire […]

La Brouillonne des livres : cendres des hommes et des ...


Le Chercheur de traces, Imre Kertész, traduit du hongrois par Natalia Zaremba-Husvai et Charles Zaremba, Actes Sud 2003 Choix judicieux de la part de l’éditeur que cette œuvre de Claudio Permiggiani, en couverture du récit de Kertész. Sculpture « d’ombre et de suie », je suppose. C’est sur la trace des ombres, […]

La Brouillonne des livres : Imre Kertész, Le Chercheur de ...




Assez gros fabliau, est le sous-titre ! Gros par le nombre de pages, 362, plus gros encore par le ton égrillard qui doit son tribut à Rabelais, Marot, à son auteur, prompt à livrer ses personnages aux ripailles arrosées, aux parties gaillardes avec les ribaudes,  parfois avec d’innocentes  bergères. Ne […]

La Brouillonne des livres : Les Aventures extravagantes de Jean ...